Bibliothèque du 7e Gerland

La BML vous informe... : Calendrier des périodes d'ouverture et de fermeture de la banque de distribution du silo moderne et du Fonds ancien... Lire la suite

Fermeture des bibliothèques : les bibliothèques d'arrondissement seront fermées du jeudi 13 mai au mardi 18 mai inclus. La bibliothèque de la Part-Dieu est fermée jeudi 13 mai et ouverte les vendredi 14, samedi 15 et mardi 18 mai.

Les bibliothèques continuent de vous accueillir : Horaires et services sont ajustés aux contraintes sanitaires. Lire la suite

Cercle de lecteurs de la bibliothèque du 7e Gerland Hannah Arendt

Samedi 6 mars, le cercle de lecteurs de la bibliothèque de Gerland s’est réuni en visio-conférence, et a une nouvelle fois échangé sur des coups de coeur littéraires.

Clara a évoqué :

Chanson douce [Livre]

Auteur : Slimani, Leïla, 1981-....
Editeur : Gallimard

Lorsque Myriam reprend son activité professionnelle, elle et son mari engagent Louise pour s'occuper de leurs deux enfants. Cette dernière prend bientôt une place excessive dans le foyer. Cette situation conduit la famille à un drame. ©Electre 2016

Voir dans le catalogue

Michèle nous a présenté la pièce de Théâtre :

La controverse de Valladolid [Livre]

Auteur : Carrière, Jean-Claude, 1931-2021
Editeur : Pocket

En 1550, une question agite la chrétienté : qui sont les Indiens ? Une catégorie d'êtres inférieurs qu'il faut soumettre et convertir, ou des hommes libres et égaux ? Un légat envoyé par le pape doit en décider. Scénario d'un téléfilm qui a été primé par un 7 d'or début 1993.

Voir dans le catalogue

Nous avons également abordé ensemble l’oeuvre de Bartolomé de Las Casas.

Très brève relation de la destruction des Indes [Livre]

Auteur : Casas, Bartolomé de las, 1474-1566
Editeur : La Découverte

Bartolomé de las Casas, religieux dominicain, 60 ans après l'expédition de Christophe Colomb, dénonce les atrocités commises à Cuba, aux Antilles, mais aussi au Mexique, s'insurgeant contre le cynisme des conquérants. Défenseur des Indiens, son réquisitoire contre la colonisation rédigé à l'usage du pouvoir espagnol n'évitera pas l'extermination des Indiens puis l'importation d'esclaves d'Afrique.

Voir dans le catalogue

Cette discussion nous a amenés à évoquer :

Zoo ou L'assassin philanthrope [Livre]

Auteur : Vercors, 1902-1991
Editeur : Magnard

Une présentation de l'oeuvre de Vercors pour étudier la confrontation de la version romanesque avec la forme théâtrale, le travail de réécriture et des spécificités du genre dramatique. Aussi, l'argument anthropologique est une bonne introduction à l'étude de toutes les sciences humaines. Destiné aux classes de seconde, première et terminale littéraire.

Voir dans le catalogue

Elda a réagi en expliquant le combat historique de Bartolomé de Las Casas pour l’adoption du terme "Indigènes" en remplacement du terme "Indiens".

Christine a ensuite présenté l’ouvrage :

Le temps de l'innocence [Livre]

Auteur : Wharton, Edith, 1862-1937
Editeur : J'ai lu

En 1870, un jeune homme renonce à une comtesse originale et indépendante, pour une jeune fille. Mais pourra-t-il être heureux après avoir sacrifié l'amour sur l'autel des convenances? Adapté au cinéma par Martin Scorsese.

Voir dans le catalogue

Pauline a pour sa part lu et apprécié :

Le temps de l'innocence [Livre]

Auteur : Wharton, Edith, 1862-1937
Editeur : J'ai lu

En 1870, un jeune homme renonce à une comtesse originale et indépendante, pour une jeune fille. Mais pourra-t-il être heureux après avoir sacrifié l'amour sur l'autel des convenances? Adapté au cinéma par Martin Scorsese.

Voir dans le catalogue

Dans un autre registre, elle nous a recommandé la lecture de :

Ni vues ni connues [Livre] Panthéon, Histoire, mémoire où sont les femmes ?

Auteur : Georgette Sand France
Editeur : Ed. Hugo doc

Parcours de 75 femmes qui auraient du devenir célèbres et figurer en bonne place dans les manuels scolaires. En décortiquant les mécanismes qui ont fait tomber ces femmes aux oubliettes, le Collectif Georgette Sand met en lumière sur un ton décalé ce qui a été occulté, spolié ou fantasmé. ©Electre

Voir dans le catalogue

Nous avons également évoqué ensemble l’oeuvre de Simone de Beauvoir, et notamment :

La Femme rompue [Livre] (suivi de) L'Age de discrétion (suivi de) Monologue

Auteur : Beauvoir, Simone de, 1908-1986
Editeur : Gallimard

Voir dans le catalogue

Camille bibliothécaire a enfin présenté deux ouvrages qu’elle a lus et qu’elle veut défendre :


L’eau vive : un grand combat écologique aux sources de la Loire
scénario :Alain Bujak
dessin et couleur de Damien Roudeau
Editeur : Futuropolis 2020

Cette Bande dessinée est le récit d’un combat mené par un groupe de citoyens convaincus que la simple indignation ne suffit pas, et que les grandes causes nécessitent parfois de se battre pendant de longues années. L’idée n’était pas de se battre contre des monstres velus, ou encore des fascistes aux idées indéfendables, mais plutôt des gens d’apparence tout à fait convenable, dont la recherche de profit à tout prix va avec une destruction radicale de tout un écosystème local.
Ces hommes et ces femmes se sont donc battus pour que le petit site naturel de Serre de la Fare (nous sommes à quelques kilomètres du Mont Gerbier-de-Jonc où la Loire prend sa source), un espace naturel protégé au cœur de la Haute-Loire, soit épargné par la menace d’un projet de barrage censé sécuriser la région de crues quelquefois meurtrières. Grâce à ce livre passionnant et très didactique, on apprend les conséquences désastreuses qu’ont ces constructions humaines.
Ce groupe d’hommes et de femmes qui ont pris le nom très lisible de « Loire Vivante » se sont dressés en proposant des projets alternatifs.
On apprend aussi ce que signifie concrètement le combat pacifique. On apprend que pour bloquer un tel projet, il ne suffit pas de manifester. Il a fallu camper nuit et jour à l’emplacement prévu des travaux, pour bloquer concrètement leur avancée. Cette immense mutualisation des forces aboutira à l’abandon du projet.
L’auteur de cette œuvre, Bujak, est allé à leur rencontre, mais c’est à travers le dessin de Damien Roudeau que cette histoire prend vraiment corps. Grâce à ses aquarelles luxuriantes, et multicolores, la Haute-Loire nous apparaît comme un précieux territoire à protéger à tout prix.
Ce grand combat écologique vieux de 30 ans est assez méconnu, et cette bande dessinée rend un glorieux hommage à ces hommes et à ces femmes qui ont donné toute leur énergie pour que ce territoire soit sauvé des eaux.


Le bal des ombres
Auteur : Joseph O’Connor ; traduit de l’anglais (Irlande) par Carine Chichereau
Editeur : Rivages 2020

A Londres, en 1878, nous faisons la connaissance de Henry Irving, célèbre acteur qui s’apprête à faire renaître de ses cendres le théâtre du Lyceum. On fait aussi la connaissance de celui qu’il désignera comme administrateur : Bram Stoker, un jeune Irlandais qui tente de vivre de sa plume. Ce jeune écrivain se plonge à corps perdu dans ce monde de spectacle fascinant. Un troisième personnage, Ellen Terry, vient compléter ce détonant trio. Nous partageons avec eux leur amour du théâtre qui demeure et survit à tous les affronts et les désillusions.
Dans ce roman historique, on découvre à la fois comment Dracula vint à Bram Stoker, et la vie très théâtrale qu’il a vécu, lui et ses proches, ses amis, sa famille élue. Cette magnifique valse historique autour du théâtre, de l’amour et de l’amitié est une frise de destins croisés dans le Londres du XIXe siècle, le Londres victorien, qui est aussi celui de Jacques l’Eventreur.
La narration de ce roman est assez originale en alternant extraits de journal, interviews, chroniques de presse, ou encore lettres, tous fictifs. Peu importe ce qui de tout ça est réel ou imaginaire. La vérité de ce roman ne se situe pas dans la véracité des faits mais dans la manière dont O’Connor retranscrit le pouvoir de la création.